Chapeau bas Dame Vivienne WESTWOOD

 

ARTIST est bien triste. En cette toute fin 2022, la célébrissime styliste anglaise tire sa révérence.

De tout temps, marqués et influencés par la créatrice britannique hors normes, Brigitte et François expliquent leur admiration pour son talent dans l’univers de la mode. Ils se sentaient en phase avec cette artiste iconique pour son rapport légendaire au style, à la musique si vitale, à toutes les formes de créativité.

Son travail vestimentaire sur les couleurs, les motifs, en particulier les carreaux tartan décontenançait et laissait souvent abasourdis qu’on soit fan ou pas. Sous des aspects très rock and roll, joliment « fofolle » au premier abord, c’était une grande professionnelle, très compétente notamment sur une large partie graphique. Les coupes de ses vestes et manteaux laissaient sans voix, époustouflantes d’allure et d’originalité.

L’enfant terrible, mondialement connue pour ses créations extravagantes et colorées, et notamment pour ses chapeaux, est morte à l'âge de 81 ans ce jeudi 29 décembre.

Dans un hommage, sa maison haute couture écrit :

 « Le monde a besoin de gens comme Vivienne pour changer pour le mieux »

Au début des années 1970, elle ouvrait sa première boutique avec son compagnon Malcolm McLaren, manager des Sex Pistols qu’elle est même allée jusqu’à habiller tout comme les New York Dolls.

Vivienne Westwood était devenue une véritable figure du mouvement punk pour son attitude irrévérencieuse envers l’establishment de la mode. Premier défilé organisé à Londres en 1981, à cette période, elle avait dessiné son célèbre tee-shirt arborant le visage de la reine Élizabeth II.

Vêtements androgynes et contestataires, tee-shirts à slogan, au fil des années, elle a exposé son éternel anticonformisme dans le monde entier. Ses mannequins, walkman vissé sur les oreilles dansaient sur des musiques ethniques, arborant teintures au henné et dents en or.

La représentante d'un style glam-rock-rebelle a fait preuve d'une excentricité toujours renouvelée par ses créations tantôt punk ou tantôt baroques.

Sa première collection complète pour homme sortait en 1990.

Après avoir fait pendant plus de cinquante ans de sa mode « expérimentale » une tribune politique, elle était connue comme une militante dévouée et a mené sur le devant de la scène des causes qui lui tenaient à cœur.

Vivienne Westwood s'était également engagée pour le féminisme et l’écologie. Elle appelait dès 2008 l'industrie textile à prendre en compte le réchauffement climatique. Lançant avec Andreas Kronthaler, son mari et partenaire en création, le mouvement "réduire, réutiliser, repenser", ils se procuraient des chutes de tissus ou de stocks invendus pour faire leurs collections.

Nommée Dame pour services rendus à la mode en 2006, elle fut aussi consacrée trois fois British Designer of The Year pour ses innovations atypiques.

Dans un communiqué cité par l'agence PA, Andreas Kronthaler a ajouté : "Nous avons travaillé jusqu'à la fin et elle m'a laissé beaucoup de choses pour continuer. Merci, ma chérie".

Vivienne Westwood 8 avril 1941 - 29 décembre 2022.

 

 

Publié par Viviane VGM, Rédactrice du Magazine Artist La marque.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir un rappel le jour de l'ouverture !

Vous êtes dejà 24 000 à nous suivre 🙏

Des mails simplement quand c'est nécessaire!

Trustpilot